La réforme du contrôle technique est une nouvelle qui ne laisse personne sans réactions. Les avis sur ce changement sont très partagés. Certains pensent que c’est nécessaire, d’autres jugent ce changement un peu trop sévère. À titre de rappel, cette mesure entrera en vigueur à partir du mois de mai 2018. Les critères de contrôle sont en effet devenus plus stricts, mais il suffit de faire les bonnes préparations. Découvrez dans cet article ce qu’il faut savoir sur cette réforme et en même temps nos astuces pour y faire face.

À propos du contrôle technique

Le contrôle technique a été instauré en 1992 afin de régulariser les véhicules français. Avant cette année, l’État français avait constaté que de nombreux véhicules ne respectaient plus les normes de sécurité par manque d’entretien. La raison écologique était également mise en avant pour justifier cette nouvelle obligation. Au fil des évolutions de la loi sur le contrôle technique, les véhicules devaient passer l’examen tous les 4 ans puis tous les 2 ans. Le certificat du contrôle technique n’est valable que 6 mois. Ce qui fait qu’un nouveau contrôle est obligatoire si le véhicule passe à la vente. Toutes les grandes villes de France abritent des centres agréés pour passer le contrôle technique, par exemple le contrôle technique à Nantes. Et bien sûr, tous ces centres appliqueront la nouvelle procédure de vérification

Combien coûtera le nouveau contrôle technique ?

Le tarif varie à chaque centre et selon le type de véhicule à examiner. À titre d’exemple, il est actuellement compris entre 50 à 80 euros pour un véhicule léger et peut aller jusqu’à 100 euros pour un véhicule utilitaire. Mais ce qui est sûr c’est que le prix va forcément augmenter. En effet, le nombre de points à vérifier passera de 124 à environ 400. On peut déjà estimer que le temps de vérification sera triplé rien que sur les véhicules légers. Par estimation, le tarif devrait donc augmenter de 20 à 30 %. Quelles sont les préparations nécessaires pour bien passer le contrôle technique La meilleure façon de bien passer le contrôle est d’assurer que votre véhicule respecte les normes de sécurité. Pour s’en assurer, il ne faut pas hésiter à passer chez votre garagiste habituel afin de faire un état des lieux des réparations à effectuer. Il est également important d’évaluer le montant de ces réparations, car sur une vieille voiture qui affiche plus de 100 000 km, ce coût risquerait de vous coûter la moitié du prix du véhicule. C’est une dépense défavorable si on considère le tarif du contrôle technique en plus.

Les commentaires sont fermés.

Fil RSS des commentaires de cet article